CR de Francis, gynécologue

COMPTE-RENDU MISSION GUINEE 2018

Cette mission (la troisième), préparée pendant un an par l’association « AFRICAMY » dont le siège social est à PAYRAC (46), s’est déroulée du 15/01/2018 au 04/02/2018. Le Président de cette association est Bernard BRECHENADE qui, avec son épouse Marcelle, a vécu à Conakry pendant 25 ans.

Cette mission comprenait 3 volets :
1- Un volet dentaire : un cabinet dentaire moderne amené de France a été installé dans un dispensaire de brousse situé à 9 kms de la ville de LABE,
préfecture de la province du FOUTA DJALON. Il a permis à nos deux dentistes parisiens Jean et Monique, secondés par Ousmane dentiste guinéen, de soigner des centaines de personnes qui se sont bousculées sans discontinuer dans une cohue indescriptible pour pouvoir recevoir des soins qu’ils attendaient depuis des années. Malheureusement bon nombre d’entre eux n’auront pas pu être soignés par manque de temps.

2- Un volet ophtalmologique : un cabinet d’ophtalmologie unique dans cette région a été installé par Maurice qui avait également apporté six cents paires de lunettes dont une grande partie a pu être donnée à des malvoyants nécessiteux. Maurice avait également fait parvenir dans notre conteneur une colonne chirurgicale avec binoculaire, le tout entièrement rénové, pour opérer les cataractes très fréquentes dans ce pays. Ce matériel a été installé par Maurice et Maxime au dispensaire « Les Flamboyants » dans la banlieue de Conakry. Il va désormais remplacer le matériel actuel complètement obsolète et à bout de souffle. Il était très attendu par le Dr SOW, Ophtalmologiste de ce centre.

3- Un volet gynécologique dont j’avais la responsabilité. Résultat d’un partenariat entre Africamy et Gynécologie Sans Frontières, ma mission consistait à évaluer les besoins et à équiper la maternité et le service de Gynécologie de l’hôpital de Labé en matériel pour les accouchements et pour les interventions gynécologiques. Africamy a pris entièrement à sa charge l’acheminement de ce matériel depuis la France. Celui-ci était composé d’une superbe table d’accouchement mécanique entièrement rénovée pouvant servir de table d’opération, d’une ventouse électrique obstétricale ATMOS avec quatre cupules de 50 mm, d’un bistouri électrique ERBE en bon état de fonctionnement, de 150 instruments chirurgicaux (écarteurs, valves vaginales, porte-aiguilles, ciseaux et pinces diverses…) auxquels il faut ajouter un carton de produits antiseptiques (Chlorexidine) et une grande quantité de consommables, de gants stériles et de fils suture . Tout ce matériel et ces produits avaient été donnés par trois établissements hospitaliers (CHU de Limoges, CH de Brive, CH de Tulle) et trois cliniques (Clinique des Emailleurs à Limoges, Clinique Saint-Germain à Brive et Clinique Saint-André de Reims
(Dr NANNAN)). Il faut ajouter à cela deux ordinateurs cédés gracieusement par la société Cyclopharma de Clermont-Ferrand.

Par ailleurs, notre talentueux technicien, Maxime, a réparé différents appareils en panne à l’hôpital dont la chambre froide de la morgue qui était en panne depuis 2003 ! Cela lui a valu les félicitations de la direction de l’hôpital et du Préfet de LABE.
Honneur suprême : nous avons eu droit à la visite du Ministre de la Santé en personne, accompagné par ses Directeurs, qui s’est rendu successivement au dispensaire de LOMBONNA pour inaugurer le nouveau cabinet dentaire et celui d’ophtalmologie puis à l’hôpital de LABE où il a pu constater l’importance de notre action humanitaire qu’il a qualifiée « d’exceptionnelle et d’exemplaire ».

Si notre mission consistait principalement à équiper le service de Gynécologie-Obstétrique de l’hôpital de LABE, nous avons également laissé du matériel (porte-aiguilles, spéculums, clamps de Barr, fil chirurgical etc…) ainsi que des médicaments et du petit matériel pour les soins infirmiers à la maternité du dispensaire Saint-Gabriel de Conakry qui dépend de l’évêché. Nous avons également remis au Directeur de ce dispensaire un ordinateur portable donné par Cyclopharma ainsi qu’un lot de 50 tee-shirts offerts par le Conseil Départemental de la Corrèze. Nous avons été très touchés par l’engagement de ce Directeur et de son épouse sage-femme, des personnes admirables, qui ont fait le choix de consacrer deux ans de leur vie à la lutte contre la pauvreté en Guinée alors qu’ils occupaient des postes à responsabilité en France.
Vincent, Zénaïde ainsi que toute votre équipe, nous ne sommes pas prêts de vous oublier !

Au total cette mission qui avait été remarquablement préparée pendant un an a été une vraie réussite. Elle a été saluée par les médias et par les autorités en particulier par le Ministre de la Santé en personne. Il reste à espérer maintenant qu’il sera fait bon usage de tout ce matériel et qu’il sera correctement entretenu…

Docteur Francis COLASSON

CR de Maurice, opticien "Optic 2000", qui a participé à la 3ème mission 2018 d'Africamy

CE QUE JE CROIS :
Merci à vous deux qui, au travers d’un concours, avez réussi à obtenir 10 000 €. Oui, les bonnes volontés, à elle seules, ne suffisent pas, il faut les finances pour faire de belles missions humanitaires. Celle de 2018 a bénéficié particulièrement de beaucoup de matériel et de professionnalisme apportés par chacun. Hormis les problèmes de douane, cette mission est sans doute la plus belle réalisée par Africamy.
CE QUE JE PENSE :
Nous sommes devenus crédibles auprès de nos hôtes ainsi que de certaines autorités locales. APPUYONS-NOUS SUR EUX !
Je suis convaincu qu’il faut aider et non assister, d’autant plus que les moyens de l’association ne permettent pas d’agir autrement.
Pour de nouvelles missions constructives, il faut bien sûr saisir toutes les opportunités françaises, mais aussi, et surtout, que nos hôtes, ainsi que les autorités locales, nous aident. Il faut leur expliquer les projets, les chiffrer, et s’ils les partagent, les impliquer, avoir leur accord financier, ou la hauteur de leur participation, puis monter les projets en France.
Au niveau de l’optique, à Labé, j’ai expliqué au responsable régional de la santé qu’un beau projet de réhabilitation d’un centre de montage de lunettes pourrait être envisagé. En effet, sur une ville de plus de 200 000 habitants, il n’y a aucune possibilité de faire monter une lunette. Mais il leur faudra le financer, ou pour le moins y participer, surtout s’il s’agit de l’achat d’une machine automatique et de la constitution d’un stock de verres simples, le local étant disponible ainsi que le personnel (à vérifier). Le responsable régional m’a promis d’y réfléchir et de me contacter sous peu (à suivre)
Pour les FLAMBOYANTS, j’ai chiffré le matériel d’occasion afin que ce centre fonctionne. La famille DIALLO s’est engagée à essayer de trouver les fonds…
RESUME MISSION 2018 OPTIQUE
Avions, grâce au don d’un ophtalmo, récupéré
- un microscope opératoire,
- une lampe à fente,
- un appareil pour mesurer les puissances de verres,
- une boîte à essai ainsi que du petit matériel,
- mais surtout un appareil automatique pour dépister les examens de vue, matériel précieux qui fait gagner beaucoup de temps, indispensable en Afrique.
- une lampe à fente pour examiner et traiter les pathologies du segment antérieur de l’œil, ainsi que quelques médicaments et collyres conseillés par un ophtalmo français.
Arrivés au dispensaire 2 jours avant le matériel, nous avons trouvé, sur place, trois infirmiers en soif d’apprendre.
J’ai donc, durant 2 jours, expliqué à l’un d’entre eux le fonctionnement simplifié d’un œil ainsi que les principaux défauts et les moyens pour les corriger.
Je leur ai remis des dossiers, tirés sur le net, sur les différentes pathologies oculaires, en précisant qu’il fallait les lire et les étudier.
Nous passions environ 30 personnes par jour, un infirmier sur l’appareil de dépistage, puis j’affinais la correction théorique à la lunette d’essai, et recherchais la lunette la plus approchante (le plus dur de l’opération). Si un problème pathologique surgissait, nous passions les sujets au microscope appelé lampe à fente.
Sachant que nous ne restions que 8 jours et qu’il serait bon qu’il y ait une continuité, je me suis rendu au centre d’ophtalmologie de LABE. J’ai demandé aux ophtalmos de prendre en stage les deux infirmiers durant un mois, à tour de rôle, afin de leur apprendre les rudiments d’un examen de vue ainsi que la pathologie oculaire, dans le but de réaliser, par la suite, de simples examens de vue, dépister les pathologies oculaires et envoyer les patients au centre d’ophtalmologie (sensibilisation de la population)
Les ophtalmos de LABE sont venus au centre et ont proposé de faire des examens de vue et de la pathologie une fois par semaine. AFFAIRE A SUIVRE


AFRICAMY et la GUINEE

Présentation

Nous sommes heureux de vous présenter notre nouveau site grâce auquel vous pourrez vous familiariser avec l' Association et obtenir quelques informations.


Nos objectifs :
- faire connaître l' Association et nos actions.
- toucher une plus ample catégorie de personnes.
- offrir un espace de dialogue grâce à un blog.

Aujourd'hui, l' Association compte des membres actifs et bienfaiteurs tous bénévoles.   Nous maintenons en permanence les liens avec la Guinée.


En 2013, nous y sommes retournés pour suivre et soutenir les actions mises en place par l'Association dans le domaine de l'Education et de la Santé. L' Association « AFRICAMY  »  a  développé une action médicale (gynécologique et dentaire). Elle a également participé, avec son partenaire ABC, à la création d'une classe maternelle avec latrines, à Goret, village de brousse, en Guinée Maritime.

En 2014/2015, nous n'avons pu revenir dans ce pays de l'Afrique de l'Ouest, sévèrement touché par le virus Ebola qui a fait de nombreuses victimes.

Depuis maintenant un an, nous avons pu réorganiser une mission en Guinée Maritime.  L'aide apportée concernait essentiellement le domaine médical, (dentaire et ophtalmologique),  que nous continuerons à soutenir.

Jeux d'enfants dans un village de pêcheurs

Qui sommes nous ?

L’ Association AFRICAMY a pour objectif de lutter contre la pauvreté et la précarité en République de Guinée. Ses champs d’action sont, prioritairement, l’Education et la Santé.

Elle a été créée par Bernard BRECHENADE le 02/11/2011. 

Siège social : Lieu-dit : Camy – 46350 – PAYRAC

Email : assoafricamy@gmail.com

Facebook : Association Africamy

Site web : www.africamy-bagafote.fr

 

 

C'est une association loi 1901, de petite taille mais très dynamique, qui organise, depuis la France, des projets de solidarité  en République de Guinée Conakry.

Ce qui caractérise notre Association :

  • la grande expérience du Président dans le domaine associatif (25 ans de présence en Guinée)
  • le travail de partenariat : toutes les actions sont le résultat d'une  concertation avec les autorités et les populations villageoises
  • la passion de ses membres pour l'Afrique et leur engagement  pour toutes les causes humanitaires

Des citations qui nous sont chères...

"Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès."

Nelson Mandela

"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

Nelson Mandela

"Si tu veux marcher vite, marche tout seul; si tu veux marcher loin, marche avec les autres."

Dicton africain

"Quand il arrive dans un endroit, le caméléon prend la couleur du lieu. Ce n'est pas de l'hypocrisie ; c'est d'abord la tolérance, et puis le savoir-vivre. Se heurter les uns les autres n'arrange rien. Jamais on n'a rien construit dans la bagarre. La bagarre détruit. Donc la mutuelle compréhension est un grand devoir. Il faudrait toujours chercher à comprendre notre prochain. Si nous existons, il faut admettre que, lui aussi, il existe."

Amadou Hampâté Bâ

 

En-tête

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Je suis un endroit ou vous pouvez raconter votre histoire et vos visiteurs peuvent savoir un peu plus sur vous.